Comment ne pas perdre d’argent avec son mobil home en fin de vie ?

1- Repousser les limites du mobil home

 

Lors des précédents articles, ou encore sur certaines pages du site, nous avons vu l’importance de posséder un mobil home dans un camping qui ne limite pas dans le temps la durée pendant laquelle vous pouvez laisser votre mobil home sur son emplacement.

En clair, tant que votre mobil home n’est pas dangereux pour vous ou vos locataires et que vous payez votre location de parcelle, vous pouvez profiter de votre mobil home.

C’est un point extrêmement important mais voyons les choses de manière pragmatique ! Votre mobil home, au bout de 15 à 20 ans nécessitera certainement un peu d’entretien.

Par exemple, il pourra être intéressant de changer une partie du sol qui a tendance à craquer ou encore changer un lino qui aura eu tendance à s’abimer avec le passage des locataires. Il sera aussi possible, à moindre coût, de modifier l’intérieur en proposant un relooking à votre mobil home. D’ailleurs, des entreprises se sont spécialisées dans le relooking intérieur du mobil home.

Yann Marjault : mon avis sur la location à la nuité :

=> J’ai aussi vu des choses « beaucoup plus simples mais très judicieuses » dans l’agencement nouveau d’un mobil home. Je connais des propriétaires, un peu bricoleurs, qui ont enlevé les banquettes et les tables. Ils ont adapté en mettant un canapé design et une table basse par exemple. Ils ont ainsi gagné beaucoup d’espace et crée un coin « repas » avec tables et chaises.

Ainsi, des mobil home entretenus et raffraîchit « vivent » très bien au-delà de 20 ans…
Les propriétaires peuvent ainsi en profiter plus longtemps ou faire du locatif sur du plus long terme. C’est évidemment un principe extrêmement intéressant dans les deux cas.

 

2- Ne pas perdre d’argent lors de la fin de vie du mobil home…

 

Nous l’avons vu, il est possible de repousser la fin de vie du mobil home. Dans tous les cas (résidence secondaire, pour les revenus locatifs ou autre), gagner quelques années restera positif pour tout propriétaire.

Maintenant, quand les mobil home sont arrivés au bout du bout, vous et le camping avez décidé qu’il était en fin de vie, que peut-on faire pour s’en débarasser et ne pas payer de frais ? Il existe effectivement une solution gratuite et très écologique, bénéfique pour vous et l’environnement.

Une société nommée Eco Mobil-Home récupère votre mobil home pour le détruire. Ce démontage permettra ainsi de réaliser un tri des différents éléments du mobil home. Le déplacement, la récupération et le démontage du mobil home est assuré gratuitement par la société. Vous payez déjà une taxe participante à l’achat du mobil home qui vous donne accès à ce droit à la destruction.

Suite à une petite interview, voici comment la société Eco Mobil Home définit son activité :

=> « Eco MobilHome prend en charge la fin de vie des mobil homes, et ce gratuitement pour le détenteur, si le mobil home est installé sur terrain de camping ou un Parc Résidentiel de Loisirs. Le souci de ne pas savoir quoi faire de sa résidence mobile de loisirs après plusieurs années d’utilisation est aujourd’hui apaisé par Eco Mobil-Home au service de la filière de l’Hotellerie de plein air. »

=> « Eco MobilHome transporte le mobil home jusqu’à un centre de déconstruction afin de le recycler, ou vient même le déconstruire directement sur sa parcelle dans le camping lorsque cela est nécessaire. » 

Voilà, j’espère que cet article, petit certe, rassurera certains qui me demnadent toujours mais que va t-on faire de notre mobil home après son utilisation ? Ou encore combien cela va me coûter pour me débarasser du mobil home ?

J’espère que ceci répondra en partie à quelques questions.

A très bientôt !

 

Fiscalité du mobil home

Fiscalité du mobil home

Certaines applications se feront essentiellement en fonction de l'existence ou non de critères de mobilité du mobil home. Si celui-ci conserve ses moyens de mobilités, il sera assimilé à une caravane. S'il perd ses moyens de mobilité, il sera alors comparé à une...

lire plus