Différences de contrats entre les campings. Etre attentif à certains termes du contrat en fonction de ses propres objectifs.

1- Celui qui veut faire de la location avec son mobil home par lui-même.

 

Nous l’avons déjà évoqué mais celui qui souhaite faire les locations par lui-même a tout intérêt à bénéficier de conditions lui permettant de le faire.

Voici quelques exemples de conditions :

Vous louez par vous mêmes en gardant tous les bénéfices de votre sous-location mais vous payez une parcelle (un loyer annuel).
Il est facile de calculer le bénéfice de l’opération annuelle.

Vous louez par vous-mêmes une partie de l’année autorisée par le camping.
Ceci peut-être interessant car vous faites de la location sur des périodes de moyenne et basse saison mais en contrepartie vous ne payez que peu ou pas du tout de parcelle au camping.  C’est un calcul à effectuer qui peut s’avérer rentable en fonction des régions de France par exemple. (Louer dans une région touristique en moyenne et basse saison peut être une une action extrêmement rentable, en France, nous avons la chance de posséder de multiples régions touristiques).

Un autre point important est à souligner dans ce cas : vous avez beaucoup moins d’investissement personnel à fournir car les grosses périodes sont gérées par le camping.

=> Je n’insiste pas trop sur ce paragraphe car vous trouverez à ce sujet beaucoup plus d’informations sur mon site, lié à ce blog, sur l’achat de mobil home.

=> Ce qui est plus nouveau, ce sont les deux paragraphes ci-dessous liés à la résidence secondaire.

 

2- Le propriétaire qui cherche essentiellement une résidence secondaire.

 

Plusieurs cas peuvent exister, il faut ainsi déterminer ses objectifs :

Vous voulez profiter d’un pied à terre à un endroit, lieu touristique que vous adorez.
Il vous suffit de vérifier dans le contrat qu’aucune clause ne vous obligera à changer le mobil home ou encore que les augmentations de prix de location de parcelle ne soient pas trop significatives chaque année.

Vous souhaitez faire un peu de location pour rembourser le prix de la parcelle et en profiter le reste du temps.
Il peut-être envisageable de faire gérer la location de votre mobil home quelques semaines en forte période par le camping. Celui-ci vous prendra un pourcentage plus ou moins important sur les locations mais il s’occupera de tout (attention, certains campings ne s’occupent de rien mais vous prennent un pourcentage sur les locations tout de même…).

=>  Il existe, en plus, un type de contrat très intéressant et positif pour les personnes qui souhaitent posséder une résidence secondaire et voyager grâce à celle-ci.

=>   Oui, il est possible de posséder une résidence secondaire et de changer d’endroit pour partir en vacances sans payer de frais ou très peu. Il s’agit là, à mon sens, d’un concept très malin et excellent pour nous simples consommateurs, je vous le présente tout de suite !

 

3- La résidence secondaire qui permet de voyager !

 

Dans ce concept, il y a plusieurs éléments à prendre en considération :

Il est possible de ne pas payer de location de parcelle à condition de libérer le mobil home quelque temps. Le gros avantage est de ne payer aucune location d’emplacement et de pouvoir profiter du mobil home 7 mois de l’année.

Un autre élément est à mettre en avant tout de suite.
Si vous pouvez louer votre mobil home à d’autres périodes (moyenne et basse saison) et que vous ne payez pas de frais de parcelle, il est évidemment possible de faire un bénéfice (c’est mon côté investisseur qui ressort !)

Le troisième point, qui est excellent je trouve. Dans ce style de contrat, vous pouvez, pendant que vous louez votre mobil home, partir n’importe où pour quelques dizaines d’euros par semaine.
Vous faites ainsi d’une pierre deux coups : vous louez votre mobil home et vous partez dans un camping 4 ou 5 étoiles dans la région de votre choix pour une cinquantaine d’euros à la semaine (ceci pour 6 personnes si vous le souhaitez).

=> Je ne fais que du locatif mais j’avoue, qu’à ce prix là, je me laisse séduire par le fait de partir avec quelques amis. Je vous donne un exemple daté de juin 2015.

Nous sommes partis deux semaines à 5 en Corse, nous avons payé, pour un magnifique camping face à la mer, 23 euros chacun pour un mobil home trois chambres. Pendant ce temps, j’avais 3 mobil home remplis qui me rapportaient environ 300 euros chacun…

=> ll existe des solutions extrêmement intéressantes pour tous, il faut impérativement définir ses objectifs pour réaliser l’achat le plus adapté.

A très bientôt !

Fiscalité du mobil home

Fiscalité du mobil home

Certaines applications se feront essentiellement en fonction de l'existence ou non de critères de mobilité du mobil home. Si celui-ci conserve ses moyens de mobilités, il sera assimilé à une caravane. S'il perd ses moyens de mobilité, il sera alors comparé à une...

lire plus